Le 15 janvier 2011 par Asteur-Amérique
JPEG - 32.9 ko

L’image d’Épinal veut que les États-unis soit le pays de l’opulence alimentaire. En réalité, les pratiques alimentaires ne sont pas uniformes à travers tout le pays et l’on n’y mange pas forcément bien ou à sa faim. On ne mange pas non plus de la même manière si l’on est noirs ou blancs, dans le nord ou dans le sud, à l’est à l’ouest, pauvre ou riche, etc. L’Atlas alimentaire des États-unis cartographie ces différences et donne une image bien plus complexe du pays de l’Oncle... Ben

Le 8 avril 2013 par Asteur-Amérique

A New-York, comme à Montréal, le locavorisme passe par les toits, nouvelle terre promise des agriculteurs urbains et des marchands de légumes.

Le 7 août 2011 par Asteur-Amérique

L’Europe du Nord, cette été, partage sa culture du vélomobile avec les Américains : 4000 km, côte à côte, pour une idée : on peut aller loin sans polluer.

Le 14 janvier 2011 par Asteur-Amérique

Trop nourrie, mal-alimentée ou malade, l’Amérique redécouvre la localité. La relocalisation alimentaire est en marche et accélère le pas.

Le 20 novembre 2010 par Asteur-Amérique

Avec la première des fermes Lufa inaugurée à Montréal, les toits du Québec et du Canada pourraient bien devenir les jardins potagers des villes de demain. Dans le même temps, l’agriculture urbaine change d’échelle et s’industrialise.

Le 25 juillet 2010 par Asteur-Amérique

Les jardins, les potagers, les légumes à faire pousser, sont devenus un véritable phénomène de société. Une contre-culture en pleine expansion qui pourrait bien changer, pas à pas, le visage de l’Amérique.

Le 9 juillet 2010 par Asteur-Amérique

La deuxième édition du festival 4-14, qui confronte cuisiniers et musiciens transatlantiques à Dijon, recevra la Nouvelle-Orléans comme invité d’honneur. Une édition placée sous le signe du jazz, des crevettes et de la solidarité.

A priori, rien n’effraye plus l’automobiliste américain que le rond point. La Place de l’Étoile à Paris en est le parangon. Pourtant, au pays du plan carré, les choses changent...