Acheter une maison aux États-Unis avec l’HUD

Le vendredi 8 juin 2012 par Hugues de Chassepierre

L’achat d’une maison aux États-Unis peut se faire de nombreuses manières. L’une d’elle consiste à passer par les services du Département du logement et du développement urbain (United States Department of Housing and Urban Development, abrégé en HUD). Cette administration, créée à l’époque de la « Grande société » du président Johnson, a pour mission de favoriser l’accès à la propriété pour les plus pauvres et d’encourager la mixité sociale et raciale dans les quartiers et villes américaines.

Mais surtout, via l’Administration fédérale du logement (Federal Housing Administration ou FHA) [1] qui a intégré le HUD en 1965, le Département du logement et du développement urbain est devenu le plus grand assureur de prêts immobiliers des États-Unis : il en compte 40 millions depuis 1934. or, depuis 2008, les nombreux défauts de paiement et les hypothèques consécutives l’on rendu propriétaire de centaines de maisons individuelles.

Pour les revendre, le site HUDHomes a été mis en ligne ; soit, ni plus ni moins, le site d’annonces immobilières du gouvernement fédéral ou tout un chacun peut acheter une maison un peu partout aux États-Unis.

Conformément à sa mission, le HUD favorise néanmoins certaines catégories d’acheteurs. Les associations à but non lucratifs ou les gouvernements locaux, par exemple, sont prioritaires et bénéficient de conditions exceptionnelles - les gouvernements locaux peuvent acheter les propriétés pour un dollar seulement - dans la mesure où ils s’engagent à réhabiliter les maisons et à les louer ou les revendre à des prix modérés aux familles pauvres.

De même, certaines catégories sociales, comme les enseignants, les pompiers, les policiers, les infirmiers, etc. ont eux-aussi, un accès privilégié et avantageux qui leur permet d’acquérir des maisons à 50% de leur valeur. Ce programme vise à renforcer le « bon voisinage » (Good Neighbor Next Door) dans les quartiers.

Cependant, ces catégories d’acquéreurs disposent seulement d’un temps donné pour acheter les maisons misent en vente. Au-delà de ce délais, les ventes sont ouvertes à tous, investisseurs compris.

À parcourir les annonces, on se rend compte de la grande diversité des prix et dans certains cas, des prix très étonnants auxquels les maisons sont mise en vente : à Détroit, par exemple, ou dans le Mississippi, il est possible d’acheter une maison pour un peu plus de 1.000 dollars. Bien évidemment, ce sont souvent des ruines qui ne valent que le prix du terrain où elles sont construites et les quartiers ne sont pas forcément les plus huppés. Néanmoins, cela reste surprenant !

- Le HUD Home Store en espagnol

- Le HUD Home Store en anglais

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

::::::::: A lire aussi :::::::::
Auteur :

Hugues de Chassepierre s’intéresse à l’architecture et à l’urbanisme. Il a tout particulièrement un faible pour l’architecture nord-américaine. Un tipi au Montana, une maison dans les prairies ou un Monticello en Virginie, il ne sait pas encore où son rêve immobilier le conduira.

Notes :

[1Nous ne reviendrons pas ici sur l’histoire controversée de la FHA et notamment sur la manière dont son action a encouragé la ségrégation dans les banlieues et les quartiers des villes américaines : voir la page Wikipédia