Spectaculaires Territoires du Nord Ouest.

Le vendredi 26 mars 2010 par Asteur-Amérique

Alors que François Boileau, commissaire aux services en Français de l’Ontario, relayait un discours récent de Jean-Louis Roy, ancien Secrétaire général de l’ACCT (maintenant l’Organisation internationale de la Francophonie) et actuel président du Centre de la francophonie des Amériques qui affirmait le rôle fondamental de la francophonie canadienne au sein l’identité de la nation canadienne et l’absolue nécessité pour le gouvernement fédéral de préserver véritablement - et non de façon superficielle - le bilinguisme, les francophones des Territoires du Nord-Ouest prouvent concrètement qu’ils participent activement au développement du pays et qu’ils sont une force économique importante : « nous ne sommes pas là pour écrire des rapports » explique le président du CDÉTNO, Jean-François Pitre, au journal l’Aquilon en parfait accord avec Gerry Leprieur, directeur général du Northwest Territories Tourism, pour qui les francophones ouvrent « les portes des marchés francophones au Canada, mais également à l’international ».

Les Territoires du Nord-Ouest font parti des régions les plus sauvages du Canada : 1,17 millions de km2 pour 42 000 habitants. [1] Les vastes espaces naturels sont donc de facto une des richesses à exploiter par la valorisation touristique. Le potentiel est là. L’industrie touristique a rapporté plus de 130 millions de dollars à l’économie ténoise en 2008-2009 et les prévisions pour 2010 semblent bonnes.

Il faut dire que le grand nord canadien fait rêver les francophones. Selon la commission canadienne du tourisme, 36 % des Français aimeraient visiter les Territoires, soit, à la louche, un marché potentiel de plus de 20 millions de personnes. Sachant que pour 95% des Français le Canada constitue une destination de rêve, les Territoires ont une vaste population de francophone à séduire. Un potentiel à nuancer toutefois car toute la population française ne voyage pas à l’internationale - surtout en ces moments de marasme économique et de baisse structurelle du pouvoir d’achat - et ne pratique pas les vols long-courriers. Sachant en outre que se rendre dans les TNO, et dans le Nord canadien de façon général, coûte particulièrement cher. Mais ces réserves émises, les Territoires peuvent néanmoins compter sur plusieurs millions de clients potentiels disposant des hauts revenus nécessaires. Le tourisme d’affaire est une priorité. Par ailleurs, les Territoires du Nord-Ouest comptent aussi sur la clientèle francophone canadienne : les amis et la famille, habitant d’autres provinces, de francophones installés dans les TNO.

Fort de ce constat, le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest vient de dévoiler ses nouveaux outils de communication à destination des francophones. Le sitoile www.TNOspectaculaire.com est le point fort du projet. Adaptation de son homologue anglophone - il y a d’ailleurs encore quelques efforts à faire - vous y découvrirez une grande panoplie d’activités nature de toute sorte : activité sportive, voyage dans des conditions extrêmes (routes de glaces, traineaux à chien), observations de la faune (bisons des bois, bœufs musqués, loups, ours polaires ...) et de la flore ou simplement contempler les aurores boréales. Parce que les animaux y sont souvent de grande taille, les TNO sont aussi une destination privilégiée pour les chasseurs et les pêcheurs qui représentent la clientèle la plus dépensière : il faut acheter les droits de chasse et, quand il s’agît de gros gibier, embaucher un pourvoyeur [2]. Conscient de la valeur de ce patrimoine cynégétique, comme de l’ensemble de leur environnement, les ténois y accordent une attention toute particulière et surtout souhaitent préserver longtemps cette ressource.

De façon générale, les photographies sont souvent belles et prises en plein soleil. Elles invitent au voyage dans une nature où tout ne serait qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Mais il faut faire attention aux mises en gardes. Dans les vastes étendues nordiques, si vous voyagez par vous même, vous pourrez être seul, très seul, surtout en cas de problèmes, et, l’hiver, il fait froid, très froid, pensez donc à vous habillez chaudement. Une fois ces quelques précautions prises, il est probable que les Territoires du Nord-Ouest vous réservent de belles aventures en Anglais ... comme en Français.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

::::::::: A lire aussi :::::::::
Auteur :

Renart Saint Vorles est un coureur des bois numériques nord-américains.

Notes :

[1Par comparaison, la France a une superficie de 675 417 km2 mais éclatée sur plus de trois continents et habitée par plus de 60 millions d’habitants !

[2Pour avoir une documentation complète sur la gestion de l’environnement et de la faune par les autorités ténoises, il faut se rendre sur le sitoile des Ressources environnementales et naturelles des TNO (en anglais uniquement)


Blogueville