Fortes demandes pour le français dans l’enseignement

Le vendredi 25 novembre 2011

Un article de la Presse canadienne fait le point sur la forte demande d’enseignement en langue française dans l’état du Pélican. Malgré le grand nombre d’immigrants hispanophones, les écoles louisianaises enregistrent de plus en plus de demandes pour les cours d’immersion en langue française. La Louisiane, de façon plus générale, est des états où le processus de bilingualisation de la population est très avancé.

La demande pour que les enfants apprennent un deuxième langage est en hausse alors que les langues autres que l’anglais sont devenues plus présentes aux États-Unis et dans les bulletins de nouvelles télévisés, explique Sean Wilson, chef de l’ISL, qui offre des séances d’immersion en français et en espagnol, ainsi que des classes en mandarin chinois.

- Forte demande pour le français en Louisiane.

- La Louisiane joue son atout francophone.

Pendant ce temps là, en Colombie-britannique, le français, seconde langue officielle du Canada, est sauvé de justesse de déclassement de son statut de langue privilégiée suite à une forte mobilisation des parents et des associations.

- Lire l’article du Vancouver Sun (en)


::::::::::::::::::::::::::: En bref ::::::::::::::::::::::::::::::
Le 19 novembre 2010